Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Comment bien démarrer un cours ?

Comment remédier à un manque d’inspiration ?

C’est toujours comme si vous étiez sans inspiration devant une feuille blanche alors que votre cours s’inscrit dans une séquence, dans une progression, va vers des objectifs. Vous vous demandez encore une fois comment commencer le cours alors qu’en général vous assurez plutôt bien.

Mais il y a des jours avec et des jours sans. Cela veut dire quoi en fait cette expression ? Qu’aujourd’hui vous manquez d’enthousiasme pour une raison x ou y.

Si je vous conseillais d’utiliser ce modèle ? Il structure le début du cours en trois temps et trois mouvements ! Facile à appliquer et à répéter. C’est un plan simplement génial !

Si vous disposez d’autres idées, je vous invite à en faire profiter d’autres enseignants de langue et de venir les déposer sur le site dans la partie « collaboration ». Merci.

Comment structurer le début du cours ?

Structurer le début d’un cours en 3 temps :

           1. écoute attentive

           2. reconstitution orale

           3. lecture

Ce qui signifie :

Pour l’écoute attentive : lisez un texte court, tiré du manuel ou d’autre support

Pour la reconstitution orale : demandez quels sont les mots reconnus à l’écoute

Pour la lecture : faites lire texte sur son support par un apprenant

 

Ce que cela apporte :

Dans un premier temps : la concentration pour l’écoute et la distinction des mots

Dans un second temps : les mots reconnus apportent de la satisfaction

Dans un troisième temps : la lecture du texte est améliorée

 

Ce n’est peut-être pas une recette miracle mais en tout cas, c’est une recette professionnelle qui fait appel à plusieurs compétences. De plus le support de la lecture peut être divers, c’est un court texte déclencheur, notice, paroles de chanson, document authentique, même un écrit d’un apprenant.

 

Comment insuffler l’enthousiasme ?

C’est vous qui demandez le silence, condition essentielle de l’écoute des autres, c’est vous qui lisez le texte le plus distinctement et avec intonation, c’est vous qui encouragez ensuite les productions orales de chacun à découvrir des mots entendus, peut-être même sans les comprendre, c’est vous qui encouragez et qui félicitez !

C’est vous qui avez la compétence de médiation !

Ce début de cours va être un succès de bonne humeur aussi si vous n’oubliez pas de mettre l’apprenant dans une situation positive avec la confiance dans ce qu’il sait déjà !

Finalement, c’est vous qui insufflez l’enthousiasme !

Comment construire une séquence FLI ?

Exemple de séquence FLI « Les lieux de culture vecteurs de l’intégration »   Français Langue d’Intégration  intégrer les lieux de culture à l’apprentissage du français visite

Read More »

N’oubliez pas !

6 choses importantes à avoir en tête quand on enseigne à des migrants 1. Qu’ils ont eu une vie auparavant dans leurs pays d’origine >

Read More »

Comment bien démarrer un cours ?

Comment remédier à un manque d’inspiration ? C’est toujours comme si vous étiez sans inspiration devant une feuille blanche alors que votre cours s’inscrit dans

Read More »