Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les 5 axes essentiels du FLI

2. Ce qu’est l’acculturation

Imaginons qu’une personne soit une plante florissante dans son pot. Pour une raison ou une autre le pot a été très endommagé et la plante court le risque de dépérir si elle reste là où elle est. Par contre, si on la rempote ailleurs, avec la terre qu’elle a encore à ses racines et qu’on la couvre d’un nouveau terreau, elle pourra survivre et se remettre à fleurir.

La plante, c’est la personne en déplacement, épanouie quand elle était dans son pays, mais suite à une cassure du pot, attaque, violence, bombardement, elle est en danger de mort. Donc avec ce qui lui reste de sa culture, elle cherche à s’installer ailleurs, se replanter pour le meilleur de son développement. Elle va se remettre ailleurs à fleurir avec les couleurs et les parfums de sa terre d’origine et avec les soins de son pays d’accueil.

C’est ce que j’explique aux migrants que je rencontre en les conjurant de ne pas oublier leur culture ni leur langue d’origine.

Comment travailler l’acculturation avec la méthode : Le français jour après jour

L’interculturel : faire apparaître les particularités de chaque lieu de vie, société, culture, locuteur, langue, confronter des éléments culturels,

On va permettre l’acquisition de compétences culturelles et interculturelles

Les expressions : spécificités des usages, usages coutumiers, proverbes, citations,

On va favoriser la confrontation culturelle, familiarisation avec la langue-culture cible.

Comment échanger plus en cours ?

Comme enseignant-e, vous supervisez le processus d’apprentissage en intervenant à des moments clés, en pré-questionnant, en rassemblant les attentes, en demandant les avis, en montrant

Read More »